samedi 11 février 2017

L'appel du 18 février

Avec Patrick, on a eu fait des vidéos plus rigolotes, mais bon, pour un vendredi soir où je carbure à la tisane... 

Des infos dans ce petit film. Si encore des questions, des propositions, n'hésitez pas...
Partagez, faites du bruit (puisque, samedi prochain, on ne va pas en faire :)) pour qu'on soit le plus nombreux possible, le 18, à la Place du Scex. Le Valais, c'est nous.

Des becs. A samedi !
P.S. idée récente, piquée à la gay pride 2001, que je balance. Si quelqu'un est tenté de la récupérer, de la mettre en oeuvre...
On pourrait avoir des sortes de dossards en papier, avec imprimé derrière : "Je suis valaisan et..." et devant, chacun écrirait ce qu'il veut (genre : réfugié, policier, blonde, genevois...). Pour ça, il faudrait penser à un format, imprimer (éventuellement une version "je suis valaisanne et...", puisque, malheureusement :) les femmes ont également leur mot à dire en Valais en 2017), préparer des feutres, une ou deux tables pour écrire... Voilà. J'écris ça, j'écris rien...



4 commentaires:

  1. Daniel Etienne Attinger12 février 2017 à 14:38

    En te souhaitant beaucoup de succès le 18. Freysinger m'a beaucoup déçu et je ne voterai pas une deuxième fois pour lui.
    Je suis fier de toi, même si ça fait drôle de te voir sans les beaux cheveux que tu avais aux Fougères.

    RépondreSupprimer
  2. Si on n'est pas Valaisan, on peut venir aussi?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. Salut Yannick,
    Si j'en crois ce qu'on m'a dit de ton cours de décryptage de l'affiche "Maria", OF s'est inspiré des bananes bleues de Yann Lambiel pour manipuler son public comme à son habitude et te dénigrer. Il montre une fois de plus qu'il est menteur. Mais, déformer la vérité n'est pas mentir, pour un démagogue comme lui !
    Bref, au plaisir de te rencontrer samedi. Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Yannick,
      J'ai aussi été frappé par les propos que OF a tenus à la TV lundi soir, notamment lorsqu'il a évoqué une instrumentalisation inacceptable de tes élèves lors d'un cours de décryptage de l'affiche "Maria". Ne vaudrait-il pas la peine de rétablir les faits afin d'éviter la poursuite du dérapage et de savoir qui dérape ;-)
      A samedi, Robert

      Supprimer